Le reporter Gaspard Glanz annonce qu'il se rendra sur la manifestation de samedi malgré l'interdiction qui lui a été faite hier soir par la justice

Le reporter Gaspard Glanz annonce qu'il se rendra sur la manifestation de samedi malgré l'interdiction qui lui a été faite hier soir par la justice
    Le reporter Gaspard Glanz annonce qu'il se rendra sur la manifestation de samedi malgré l'interdiction qui lui a été faite hier soir par la justice

    Le reporter Gaspard Glanz annonce qu'il se rendra sur la manifestation de samedi malgré l'interdiction qui lui a été faite hier soir par la justice


    Le journaliste Gaspard Glanz sera jugé jugé le 18 octobre au tribunal de Paris pour "outrage sur personne dépositaire de l'autorité publique", a appris franceinfo lundi 22 avril.

    En attendant son procès, Gaspard Glanz a interdiction de se rendre à Paris tous les samedis ainsi que le 1er mai, conformément aux réquisitions du parquet. Son avocat, Raphaël Kempf, annonce son intention de "contester" cette décision. "Cette mesure, nous considérons que c'est une mesure qui l'empêche de travailler, qui nuit à la liberté d'informer et qui pourrait aboutir pour Gaspard Glanz à une espèce de mort professionnelle", a déploré à la sortie du tribunal de Paris son avocat, Raphaël Kempf.
    Fondateur du site Taranis News, Gaspard Glanz est un habitué des mouvements sociaux, dont il filme régulièrement les manifestations. Son arrestation place de la République avait suscité une vague d'indignations sur les réseaux sociaux. 
    Le reporter a assuré qu'il "se rendrait dans la manifestation ce samedi et le 1er mai malgré l'interdiction qui m'est faite". "C'est mon travail, et j'habite à Paris", a-t-il poursuivi. 

    Le reporter, accusé d'avoir fait un doigt d'honneur à des CRS, a interdiction de se rendre à Paris tous les samedis ainsi que le 1er mai après avoir été interpellé samedi dernier lors d'un rassemblement de "gilets jaunes".

    Une décision lourde qui découle notamment du fait que son statut de journaliste indépendant n'est pas reconnu selon lui:

    "Je suis journaliste depuis dix ans, spécialiste des mouvements sociaux. Toutes les marques de médias que je vois autour de moi, j'ai déjà bossé pour vous", affirme Gaspard Glanz à sa sortie du tribunal. 

    "Mais à leurs yeux, je ne suis pas journaliste. Là, ma demande de carte de presse, elle part demain matin. Et je sais très bien qu'avec cette carte, tout ça n'aurait pas eu lieu. On a atteint un point de non retour très grave", dénonce-t-il.

    Le reporter Gaspard Glanz annonce qu'il se rendra sur la manifestation de samedi malgré l'interdiction qui lui a été faite hier soir par la justice

                              
    trending
    @Posted by
    Watch Movies and TV Series Online Free on movies-best Watch Full Movies Online Great and fast without Signup on movies-best. Click Here to link

    Post a Comment